Les disciplines de nos membres

Dans cet article nous allons vous faire un petit descriptif des disciplines (avec leurs spécificités) que nos membres pratiquent  dans notre association Berre Sport Mecanique

Course de Cote et Slalom

 

Une course de côte peut se dérouler sur un parcours long d'un kilomètre jusqu'à plus de 10 kilomètres. Comme le rallye. Elle a lieu sur une voie publique fermée pour l'occasion, généralement asphaltée

Les concurrents se présentent au départ et partent un par un à intervalles réguliers du bas de la côte, le but est de la gravir le plus rapidement possible. Une fois toutes les voitures en haut, elles redescendent en convoi vers le parc automobile situé à la base du parcours.

Les épreuves se déroulent généralement sur la durée d'un week-end, parfois sur une seule journée si la longueur du parcours et le nombre de concurrents le permettent. Les pilotes ont droit à plusieurs montées d'essais, généralement deux ou trois, qui précèdent les montées chronométrées, elles aussi au nombre de deux ou trois.

Le résultat final peut être déterminé par le meilleur temps, l'addition des temps, ou encore la moyenne des temps réalisés. Ainsi, la façon dont est déterminé le vainqueur peut varier en fonction des règlements.

Les véhicules engagés dans ces épreuves peuvent appartenir à des catégories complètement différentes : voiture de tourisme, grand tourisme, sport prototype ou encore monoplace.

Le Slalom  contient les mêmes caractéristiques que la course de côte à la difference de s'exercer sur une zone generalement plate comme un grand parking ou un circuit de Karting.

Karting

 

Le karting est une discipline du sport automobile qui se pratique sur des circuits de 700 à 1 500 mètres environ et d'une largeur de 8 mètres en moyenne pouvant accueillir jusqu'à une quarantaine de karts simultanément lors d'une course. Le Karting se pratiquent également sur des courses de cote.

Les chassis de karting sont dépourvus de suspension et de differentiel, le freinage est assuré par un frein a disque monté sur l'axe arrière. Certaines catégories acceptent les freins avant (petits freins à disque montés sur les moyeux avant parfois activés par une poignée au volant).

La pratique du kart se fait sur trois niveaux : en location, en loisir (avec son propre matériel) ou en compétition (courses officielles réservées aux licenciés, vitesse individuelle ou endurance).

L'immense majorité des karts évoluant dans les formules de promotion dispose aujourd'hui d'un démarreur électrique et d'un embrayage.

Il s'agit d'un sport qui demande une bonne condition physique. Sa pratique en France nécessite l'obtention d'une licence FFSA (ou UFOLEP, dans certains cas). Cette licence s'obtient auprès d'un club ou d'une association sportive.

L'équipement obligatoire du pilote en France comprend :

  • Un casque intégral (pour la compétition celui-ci doit être homologué)
  • Une combinaison (pour la compétition, homologuée CIK-FIA)
  • Une minerve (pour la compétition, homologuée FFSA)
  • Une paire de gants
  • Une paire de chaussures montantes

Le protège-côtes est obligatoire pour les catégories Minikart, Minime et Cadet et fortement recommandé pour l’ensemble des catégories.

Rallye

Les rallyes modernes ont pour particularité de ne pas se pratiquer sur un circuit mais sur des routes fermées au public pour l'occasion. Les épreuves se déroulent sur différents types de terrains (terre, neige, asphalte, etc), et sont composées de plusieurs étapes (parfois courues de nuit), avec une suite d'épreuves allant d'un point à un autre. Les épreuves chronométrées sont appelées épreuves spéciales, les parties non chronométrées sont appelées étapes de liaison.

Les véhicules utilisés sont généralement des voitures de production (en l'occurrence des modèles de série dits voitures de tourisme) modifiés suivant les possibilités offertes par le règlement. Le pilote du véhicule est assisté par un copilote qui lui annonce les caractéristiques de la route à l'avance. Le gagnant est généralement déterminé par l'addition des temps pour effectuer les épreuves spéciales, bien que dans certains rallyes, le gagnant soit déterminé par un temps idéal pour effectuer les épreuves spéciales (rallye de régularité)

Le réglementation technique pour les rallyes est ainsi découpée en Groupes et en Classes.

Le groupe définit le niveau de modification qu'une voiture peut avoir. Il est découpé en classes. La classe définit son niveau de puissance (en général par rapport à la cylindrée).

Spécificités Rallye Asphalte : les reconnaissances du parcours se font le week end ou les deux jours précèdent le rallye (l'organisation de l'evenement definit les règles). Ces reconnaissances se font avec une voiture de série sur route ouverte en respectant le code de la route. le passage dans les epreuves spéciales sont au maximum de 2 ou 3 suivant les epreuves. Des sanctions peuvent etre prise en cas de non respect des règles (vitesse exessive, reconnaissance illicite, comportement dangereux pour les automobilistes et autres utilisateurs de la route)

Spécificités Rallye Terre : les reconnaissances du parcours se font le matin même du rallye pour les epreuves spéciales de la journée avec le vehicule de competition. En effet les vehicules sont plus adaptées a rouler sur des chemins forestiers. Un seul passage est réalisé par les équipages. Le rallye commence des le matin même avec les reconnaissances (temps imparti pour reconnaitre et faire les liaisons)

le ou la copilote : Son rôle principal est d'annoncer clairement au pilote, et au bon moment, ce qui va se présenter à lui au fur et à mesure de sa progression sur le parcours. Il indique notamment les virages et leur particularité à l'aide d'un système de codifications succinctes, en précisant l'angle, ou la vitesse, ou le rapport de boîte à utiliser. Il annonce les distances et les zones d'accélérations franches ou de freinages forts lorsqu'elles ne sont pas évidentes, le revêtement (terre, graviers, asphalte), le relief, etc.Une fois le rallye commencé, le copilote a à sa charge, le cahier de notes, le road book, le carnet de pointage, le carnet d'infractions… Il doit s'occuper des pointages (heure précise où l'équipage au complet — pilote/copilote/voiture — doit se présenter), des notes en spéciale, et du road book en liaison.

Il prépare ses notes à partir des cartes fournies par l'organisateur, dans les rallyes-raid ou les courses à parcours secrets, ou après des reconnaissances du terrain dans les autres cas. Ces notes sont codifiées avec des méthodes différentes selon chaque tandem

A partir de 16 ans vous pouvez faire copilote.

 

Vehicule Historique (sortie, rassemblement, bourse d'echange)

les sorties et rassemblements vehicules historiques se pratiquent en grande partie le week end. Le but de ces evenements est avant tout de se faire plaisir à sortir et faire rouler son vehicule mais aussi de l'exposer au grand public. Le plaisir est donc partagé. Certains rassemblements sont gratuits et d'autres payants. Lors de ces journées les visiteurs en prennent pleins les yeux avec le plus souvent des vehicules d'exceptions et bichonnés. Les passionnés se rassemblent et passent de bons moments. Lambiance est très conviviale et le plus souvent l'organisateur met en place certaines activités pour rendre l'événement encore plus interessant et attrayant.

Lors de certains evenements, avant ou apres l'exposition, une ballade sur route ouverte peut être organisée pour decouvrir de beaux paysages et faire plaisir aux conducteurs et passagers.